D'abord, ouvrir le JX, en retirant les vis du dessous 

Accéder aux touches du clavier, puis retirer avec une pince les ressorts en prenant soin de les tenir. Mettez les touches de côté en les rangeant dans l'ordre.

 

Ranger soigneusement les ressorts

Cela fait, accéder aux rubans caoutchouc que vous retirerez délicatement. 

Attention ! Ces rubbers contacts strips sont très fragiles et doivent être retirés un à la fois très soigneusement afin de pouvoir accéder au pcb. Déposez ces rubans à faible distance de leurs logements. Ne les faites pas pivoter : ils doivent être remontés exactement dans le même sens qu'à l'origine. Motif : les plots en caoutchouc situés dessous, donc sous les contacts, ne sont pas tous de la même hauteur : les inverser rend inefficaces les pressions sur les touches du clavier. On perd au mieux l'aftertouch, au pire le son.

Nettoyer les contacts qui sont désormais accessibles, sans appuyer, avec un produit type Kontakt vidéo, en vaporisation, puis en brossant délicatement avec un pinceau ou un chiffon doux sans appuyer.

 

 

Cela étant fait, remettre les rubans, puis les touches. Remonter le JX.

 

Comment sonne le JX10

 

 

 

 

Controller

Le JX-10 peut être contrôler par un KiwiTechnics PatchEditor. Source : http://www.kiwitechnics.com/patcheditor.htm

Démo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Y1OVOQBnEx0&feature=youtu.be

Mais, une fois le JX10 équipé de l'eprom Colin Fraser, il peut être piloté par n'importe quel contrôleur MIDI, tel qu'un Kenton Control Freak Studio, une bécane solide, fiable et que l'on trouve désormais pour pas bien cher.

Liens

Le manuel du JX-10 : ftp://ftp.roland.co.uk/ProductSupport/JX-10/

Un site où entendre le JX : http://awolfe.home.xs4all.nl/studiodjx10.htm

Un nouvel OS (eprom) plus moderne pour le JX-10 : http://www.vecoven.com/superjx/superjx.html

La page référence de Colin Fraser : http://www.colinfraser.com/jx10/jx.htm<:p>