Comment retirer ce switch momentané

Pour remettre ce switch en bon état de marche, il faut d'abord l'extraire de son logement. Comment ? Première bonne question. Comme ce switch est en plastique, il vaut mieux être délicat. En fait, ce switch tient grâce à des clips situés sur ses flancs. Avec la lame d'un cutter, on cherchera à extraire d'abord son premier côté, puis l'autre. Pour accéder à ces clips, il faut ouvrir la pédale et passer le cutter par l'intérieur du boîtier. La suite en image.

1/ Vous voyez sur cette photo où se trouvent les clips côté droit...

Ibanez_TS-10_clips_blog_bpier.JPG

Puis côté gauche...

Ibanez_TS-10_clips_blog_bpier_1.JPG

Le switch en partie sorti, mais d'un seul côté...

Ibanez_TS-10_clips_blog_bpier_2.JPG

Le switch complètement sortie de son logement...

Ibanez_TS-10_clips_blog_bpier_3.JPG

Comment remettre à neuf ce switch

Pour remettre ce switch en bon état de marche, il faut le démonter. Pour l'ouvrir, repérer bien sur ses flancs les languettes qu'il faudra écarter (l'une d'elles est bien visible sur le flanc droit du switch, photo du switch à moitié sorti de son logement ci-dessus). Ecartez les avec un cutter, toujours délicatement. Ce qui vous permettra d'extraire le bloc interne dans lequel se trouve le mécanisme d'enclenchement. Faites attention ! En l'ouvrant, le ressort peut s'éjecter. Faites en sorte de ne pas le perdre, en ouvrant le boîtier dans un sac en plastique transparent par exemple, afin que le ressort ne se perde pas dans la maison. Photos ci-dessous sans le sac en plastique toutefois...

Ibanez_TS-10_clips_blog_bpier_4.JPG

Ibanez_TS-10_clips_blog_bpier_5.JPG

Une fois ouvert, vous découvrirez deux contacteurs métalliques (visibles sur les photos). Chacune de ces petites platines se termine par une sorte de fourche à deux dents. Redressez ces fourches délicatement, avec une pince à bec par exemple, puis refermez le tout, en n'omettant pas de remettre le ressort avant. Vérifiez  que les clips sont bien en place, puis replacez ce switch dans son logement. L'opération est terminée.Voici le résultat en vidéo :

Fichier vidéo intégré

Vous constaterez qu'il est inutile d'envoyer de la bombe Kontact. Le switch est totalement mécanique. Désormais, votre Série 10 peut repartir comme en 1985, année approximative de son apparition sur le marché. Bonne musique.

A noter que si vous cassez ce switch ou s'il ne vous a pas attendu pour rendre l'âme, vous pourrez acheter un remplaçant chez banzaieffect en Allemagne. En fouinant dans la rubrique" momentary switches".

Enfin, ça vaut le coup de repasser un petit peu de soudure sur les pattes des fiches jacks d'entrée et de sortie, ainsi que de la fiche d'alim. Car avec le temps, elles souffrent en raison de la conception même de la série 10.

Transformer la TS-10 en TS-808

Puisque vous travaillez sur la TS-10, sachez qu'on peut la transformer en TS-808 sans trop se fatiguer. Peu de pièces distinguent la TS-10 de la TS-808 originale. Il suffit donc de mettre les pièces qui diffèrent pour en faire une TS-808. J'ai fait un post qui traite de ces modifications non pas pour la TS-10, mais pour la Maxon OD-808 ici : http://www.bruynooghe.fr/post/2010/11/10/Transformer-un-Maxon-OD-808-en-TS-808-vintage où toutes les explications utiles sont fournies. Je vous conseille de le lire si vous êtes intéressés. Je peux néanmoins adapter ces explications dans ce post-ci, si vous le souhaitez. Ce d'autant que j'ai déjà pas mal moddé ma TS-10. Si vous êtes intéressés, faites m'en part en commentaire. En attendant, le schéma de principe de la TS-808 et, marquées d'une flèche, deux des résistances qui distinguent la TS-808 de la TS-10 :  

ts808_schem.jpg

On peut également changer des condos. Sur la photo de ma TS-10, vous constaterez que l'op-amp (qui était mort) a aussi été changé par un OPA2134PA (très bon remplaçant du JRC4558D), posé sur un socket :

TS_10_modifiee_blog_bpier.JPG

Vous le voyez aussi : j'ai changé pas mal de condensateurs. Ca ne fait jamais de mal, surtout quand il s'agit d'électrolytiques (les polarisés). Seuls les collectionneurs veulent garder leur pédales d'effet en l'état original (en ne changeant aucune pièce). Pas les musiciens, qui ont tout intérêt à éliminer toutes les sources de buzz.

Pour aller plus loin

Vous pouvez également  lire sur mon blog les autres posts, très complémentaires, que j'ai consacrés aux Tubescreamers, les différents modèles, leur customisation et les sons produits des différents Op-amp utilisés (vintage et neufs). Les liens :

http://www.bruynooghe.fr/post/2013/01/18/TS9%2C-TS10-et-OD808%2C-quelques-Tubescreamers-originales

http://www.bruynooghe.fr/post/2013/01/21/Comparaison-des-diff%C3%A9rents-AOP-de-tubescreamer

http://www.bruynooghe.fr/post/2013/01/20/Un-JRC4558DD-vintage-sorti-d-une-poubelle

http://www.bruynooghe.fr/post/2010/11/10/Transformer-un-Maxon-OD-808-en-TS-808-vintage