L'OD808, c'est quoi ?

Rappelons quelques vérités. La société Maxon est la créatrice de la tubescreamer. C'est elle qui fabriquait les TS-808 et ses petites soeurs (mais pas qu'elles) pour le compte d'Ibanez dans les années 70/80. Il suffit de jeter un oeil sur le circuit original de la TS-808 pour constater que la carte électronique est signé Maxon. C'est également le cas pour les tubecreamer qui lui ont succédé : la TS9 comme la TS10. De plus, Maxon produisait déjà cette OD808 dans les années 70 et 80, qu'elle vendait sous sa marque. Son apparence était identique à celle de la nouvelle OD808 dite reissue.

L'OD808 est construite sur la même base que la TS-808 originale. C'est là qu'elle est intéressante. Parmi les quelques différences, notons que la valeur des résistances de sortie de circuit a été augmentée par rapport à la TS-808. Cette augmentation de valeur qui a un effet direct sur la dynamique de l'effet, car l'OD808 donne du coup un overdrive un peu moins ample que celui de la TS-808. C'est ici que l'on peu intervenir en remplaçant la valeur de ces résistances par celle des résistances d'étage de sortie de la TS-808.

Un simple changement très peu coûteux

OD808_Rin-out_bpier.JPG

ts808_schem.jpg

Donc, pour l'essentiel, il faut changer deux résistances sur l'étage de sortie du signal. Pas plus. Car, pour rappel, en matière de composants passifs, trois résistances seulement distinguent une TS-808 d'une TS-9 et d'une TS-10 de l'époque. Deux de ces résistances se trouvent ainsi sur ce fameux étage de sortie. Ce sont elles qui nous intéressent. La première est la résistance qui se trouve en série avec le condensateur de couplage du signal (le 10uF, en fait le petit condo noir à la droite des deux résistances soudées à l'oblique sur la photo). Cette résistance (l'oblique en bleu sur la photo) vaut 100 ohms sur une TS-808 et 470 ohms sur une TS-9 comme sur une TS-10.  Nous la nommerons Rb. La deuxième est la résistance qui référence le signal à la masse (la résistance carbone à l'oblique derrière la R bleue). Elle vaut 10k sur une TS-808, 100k sur les deux autres. Nous la nommerons Rc. Le changement consiste donc à passer Rb à 100 ohms et Rc à 10k. Et voilà, le circuit de l'OD808 devient identique à celui de la TS-808.Car la troisième résistance qui chève de distinguer le circuit est une R220 ohms que je n'ai pas réussi à repérer sur le circuit de l'OD808, et pourtant j'ai cherché. Donc il n'y a rien à faire de ce côté, puisqu'en principe il aurait fallu la virer. Il n'y a donc plus qu'à dessouder les deux résistances Rb et RC et les remplacer par les valeurs données ici. Voilà, c'est fait.

Cela dit, d'autres modifications sont possibles.

Le débat sur le JRC4558D

OD808_JRC4558D_bpier.JPG

L'OP-Amp utilisé sur l'OD808 est un JRC4558D, c'est-à-dire le même que celui qu'utilisaient souvent les TS-808 originale. Mais, un débat demeure cependant : les JRC4558D d'aujourd'hui, donc celui de l'OD808, ne sonneraient pas comme ceux produits à l'époque, dans les années 70 et 80. Certains sont convaincus que ce débat est vain, aucune différence réelle n'étant audible selon eux. Pour ma part, je me range auprès de ceux qui pensent le contraire : les nouveaux JRC4558D ne sonnent pas pareil. Je l'ai expérimenté en remplaçant le JRC4558D de mon OD808 par un JRC4558D de 1984 (image ci-dessus). Résultat  : l'OD808 est devenue plus crémeuse, avec un overdrive plus doux.  Je rappelle ici que le JRC4558D est l'OP-Amp qu'embarque également les amplis Roland Jazz Chorus, produits dans les années 70/80, très réputés pour leur très bon son clair.

Pour autant, il n'est pas inutile de dire que le JRC4558D, celui de l'époque comme l'actuel, sont des Op-Amp bon marché. Ce qui explique leur large utilisation dans l'industrie audio qui trouvait là le moyen de fabriquer de bons produits, qui sonnaient pas trop mal, pour pas trop cher. Il existe cependant aujourd'hui des OP-Amp de bien meilleure qualité. Mon préféré pour les pédales d'effet guitare est, sans aucun doute, le Burr-Brown OPA2134PA. J'en ai installé un sur ma vieille TS10, dont l'OP-Amp d'origine était mort, et le résultat est excellent. Avis aux amateurs. Image ci-dessous :

TS10_burr_brown_bpier.JPG

EDIT du 20 janvier 2013 : suite à une récup d'un JRC4558DD de 1984 sur un viel ampli audio JVC, j'ai replacé cet Op-amp sur la TS-10. Il a donc remplacé l'OPA Burr-Brown. Voir ces deux posts : http://www.bruynooghe.fr/post/2013/01/20/Un-JRC4558DD-vintage-sorti-d-une-poubelle et celui-là http://www.bruynooghe.fr/post/2013/01/18/Quelques-Tubescreamers

Revenons à l'OD808. Une modification possible est en conséquence de changer l'OP-Amp par un JRC4558D original. Le seul moyen aujourd'hui d'en récupérer un ou plusieurs est de faire les casses électroniques, en quête d'appareils HiFi des années 80. Souvent les matos de l'époque en étaient équipés (voir post ci-dessus, sur le JCR récupéré). Mais attention : dessouder des OP-Amp d'une carte électronique demande beaucoup de précautions, pour ne pas les griller en chauffant trop leurs broches (8 au total).

=> Pour reconnaître un ancien JRC4558D d'un nouveau, ce n'est pas difficile : le nombre à quatre chiffres ne doit pas être suivi d'une lettre. De plus, le premier chiffre de ce nombre correspond à l'année de fabrication. Illustration : 1 pour 1981, 2 pour 1982, 3 pour 1983, 4 pour 1984. Image d'un original sur une TS-808 de 1981 :

jrc1_bpier_ts808_originale.jpg

D'autres modif sont évidemment possibles. Le net est truffé de ces mods. La meilleure source d'infos restent pourtant techniguitare.com où shaddo a beaucoup travaillé le sujet. Pour ma part, j'ai pas également mal bossé la question. Ainsi, j'ai changé, sur l'OD808 comme sur la TS-10, un certain nombre de condensateurs. Vous le contatez sur les photos livrées ici.

TS-808, une légende ?

La question mérite d'être posée. Car, aujourd'hui, les guitaristes, ou beaucoup d'entre eux, recherchent une TS d'époque et certains sont prêts à mettre beaucoup d'argent pour s'en procurer une (certains vendeurs en proposent désormais à 1000 € (je rêve !). Etant né en 1961, ayant eu 20 ans en 1981, j'ai commencé à jouer (timidement) de la guitare dans les années 70, puis de plus en plus dans les années 80. Alors, je dois dire que la tubescreamer (TS-808 ou TS9) n'était, autour de moi, pas particulièrement prisée dans ces années-là. C'est un fait. A l'époque, Boss emportait très largement les faveurs des guitaristes. En outre, l'overdrive qui était  très en vogue vers le milieu des années 80, c'était essentiellement  le Rockman créé par Tom Scholz (cf l'excellent site de Jark sur la marque).  Le Sansamp version 1 a eu, par la suite, énormément de succès. J'ai eu les deux. La tubescreamer, à vrai dire, personne n'en parlait. Ca vaut quand même le coup de le savoir. De plus, dois-je avouer, c'est en 1986 que j'ai entendu Stevie Ray Vaughan pour la première fois. C'était lors d'une écoute dans un magasin de hifi de très haute qualité. C'était déjà tard, compte-tenu de la carrière de SRV. Mais ce fut un véritable choc pour moi. A ce moment, si on m'avait dit qu'il jouait sur deux TS-808, j'aurais sans doute essayé d'en attraper une. Sûrement.

Liens utiles

En voilà un premier qui dirige en plus vers un bon site de DIY : http://diy-fever.com/effects/ts-808/