Venant de Debian et Gentoo...

Passer d'une distrib à l'autre, ce n'est jamais très simple... quand on a tout à découvrir. Reste qu'Arch a un gros avantage sur Gentoo : l'install est beaucoup plus rapide et moins complexe. Si Arch n'est pas installée sur votre bécane, commencez par suivre ce post, très bien fait :http://www.mumbly58.fr/archlinux-pour-les-nuls/ On peut en effet saluer l'approche adoptée par les concepteurs d'Arch.L'installation de  KDE ou de  Gnome ne prends que quelques minutes, alors que sur Gentoo, ça peut prendre la nuit, voire plus, en raison d'opérations de compilation des paquets assez lourdes. Cela dit, sur l'une comme sur l'autre, il faut tout de même connaître un minimum Linux, pour s'en dépêtrer. Ce n'est pas Ubuntu.  Comme Gentoo, Arch est une distrib rolling release, autrement dit : elle est mise à jour en continu, ce qui la distingue des systèmes à versions comme Debian, Ubuntu, Fedora... En clair, les passages souvent risqués et périlleux d'une version à l'autre, c'est du passé. Tant mieux.

A NOTER : comme Gentoo, Archlinux s'installe en écrans noirs. Faut le savoir. Il faut donc lui ajouter, à la mano, un serveur graphique pour disposer d'un joli bureau.

Des utilitaires sympas

Arch se base sur Pacman pour gérer les paquets (les logiciels) et leur mise à jour.  Comme Emerge sur Gentoo, Pacman offre une foule de possibilités. Et comme Gentoo, tout se fait normalement en console. Il existe cependant un gui minimaliste pour Pacman (voir image ci-dessous). En outre, des utilitaires, scripts et améliorations sympas sont à disposition. Ainsi l'utilitaire yaourt qui peut avantageusement remplacer Pacman, en lui apportant des fonctions supplémentaires :

utilitaires_archlinux.png

Yaourt ajoute notamment la gestion du repository AUR qui enrichit l'offre de paquets fournis par les repos officiels d'Arch. Yaourt est, de fait, un Pacman amélioré. Et c'est grâce à lui et à AUR que j'ai pu installer un tas de paquets qui sont bien utiles.

Et la MAO dans tout ça ?

On est sous Linux. Donc, sur Arch, les règles sont les mêmes que pour la plupart des autres distrib. On est même assez proche de Gentoo. Il faut toutefois recourir à un serveur X léger. Mieux vaut choisir LXDE couplé avec Openbox. Si ce duo est un peu moins joli, il est surtout très fluide, ce qui nous va bien en MAO.

openbox_rosegarden_jack_qsynth1.png

Préalable

Côté config de l'espace de travail, ajouter la  barre de menu lxpanel dans le fichier ~/.config/openbox/autostart. Ce que ça donne dans le mien :

pcmanfm --desktop &
sleep 1s
pcmanfm --set-wallpaper=/home/bpier/2560x1600.png
lxpanel 

Gentoo avec Openbox, en situation similaire :

Gentoo_openbox_MAO.png

Le comportement d'Arch/Openbox filmé en direct, sans son toutefois : archlinux_audio.ogv

La config parfaite

Je conseille donc de n'installer que LXDE et openbox. En outre, je recommande d'utiliser les kernels Archlinux. J'utiilse ainsi ceux  fournis par la distrib.

kernel_low_latency_abs_maison.png

J'ai néanmoins compilé un kernel perso, à partir de la méthode dite traditionnelle (make menuconfig, make et make modules_install, plus mkinitcpio... et grub-mkconfig). Le kernel realtime qui en ressort fonctionne bien. Il, est en version 3.12.0.

Voici le fichier config ( config-3.12.0-bpier) en version rt1 que vous pourrez donc utiliser sur un noyau de kernel.org 3.12.0 (https://www.kernel.org/pub/linux/kernel/v3.x/linux-3.12.tar.bz2) avec le patch rt adapté (à télécharger aussi vous-même : https://www.kernel.org/pub/linux/kernel/projects/rt/3.12/older/patch-3.12.0-rt1.patch.gz

N'oubliez pas d'adapter ce fichier config à votre processeur et à votre carte audio. Il est configué pour mon core2 quad et ma Layla24.

kernel_realtime_custom_ARCH-3.12.0.png

On peut aussi gagner en légèreté en virant tous les paquets orphelins par un yaourt -Qdt

Les Calf Plugins pour Jack

Très bonne série de plug et d'instrument pour la MAO. Pour ma part, j'adore.

arch_calf_plugins.png

Quelques astuces

  • Qsynth

Pour que qsynth fonctionne avec jack (ici jack1, j'ai renoncé à jack-dbus, jack2), il faut paramétrer l'un des réglages de qjackctl : décomptes en ms, à placer sur 2000 au lieu de 500 (réglage par défaut). Sur Gentoo, c'est pareil.

  • Linuxsampler

Linuxsampler et son interface graphique Fantasia. Installez de préférence la version non svn (celle-là a planté à la compil sur ma bécane). Et récupérez Fantasia sur son site (voir mon post sur linuxsampler) et n'oubliez pas d'installer également gigedit (yaourt -S gigedit) :

linuxsampler_Arch.png

Linuxsampler_instruments-db.png

Hydrogen

Hydrogen, la très bonne boîte à rythme sous Linux, nécessite que l'on installe préalablement le paquet optipng. Pour ma part, j'ai utilisé le système abs pour compiler Hydrogen.

Hydrogen_compil_abs.png

hydrogen_archlinux.png

Ajouter des instruments, en fait des BAR et batteries, aller dans l'onglets Instruments/Importer des instruments, puis téléchargez ceux qui vous intéressent.

biblioteque_hydrogen_archlinux.png

Quid de Dssi-Vst updaté par Denis Martinez ?

Denis Martinez, un contributeur d'Archlinux, a fait un update qui enrichit considérablement Dssi-Vst (voir le post consacré à cet update). Il amène la possibilité d'enregistrer des presets. Génial. Mais i faut compiler le paquet source pour bénéficier de ses avantages. Mon Arch est aujourd'hui en 32bits (ma première install était en 64bits). Ainsi, je sais, par expérience que sur des OS en x86, la compilation du paquet de Denis Martinez ne pose aucun problème. Sur une Archlinux x86_64, c'est très différent. Car le compilateur gcc est, lui aussi, en x86_64. Impossible de ce fait de compiler le paquet, sauf à remplacer gcc x86_64 par gcc-multilib. Il existe une très bonne FAQ sur le wiki d'Arch64 pour mener à bien cette opération (ici : https://wiki.archlinux.org/index.php/Arch64_FAQ#Can_I_build_32-bit_packages_for_i686_inside_Arch64.3F). En gros, ajoutez dans /etc/pacman.conf le dépôt multilib :

[multilib]
SigLevel = PackageRequired

Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

Installez gcc-multilib puis lancez la compilation de dssi-vst, en étant dans son dossier décompressé :

dssi-vst.png

Vous constaterez que, lors du make, je n'ai pas recouru à

$ linux32 makepkg -src --config ~/.makepkg.i686.conf

Comme conseillé sur Arch64.

Pour jouer avec les instruments VSTi, il vous faudra aussi installer wineasio. Suivez à la  lettre l'explication que j'ai donnée dans mon post sur la Mao sous Gentoo). Une fois fait, à vous les joies des VSTi sur Arch, en bénéficiant en plus de la possibilité de créer des banques de sons et de les sauvegarder grâce à Denis :

micromoon_vsti_arch.png

Pour davantage d'explications sur les VSTi, référez-vous au post que je leur ai consacrés.

Si vous avez une carte Echo

Possédant une carte Echo Layla24, j'ai installé alsa-tools (dépôt AUR) pour pouvoir utiliser l'excellent utilitaire développé par Giuliano Pochini : echomixer

echomixer_archlinux.png

Un peu de son

Sur Youtube (mettez la résolution en 720) :

 

Multimedia

Archlinux, comme les autres distrib' Linux, offre pas mal de possibilités en multimedia, TV, radios sur internet, skype (ici en 64bits, sachez qu'en 32 bits ça ne marche pas aussi bien : écran noir)...

skype_arch.png

Par ailleurs, Mixxx fonctionne aussi très très bien sur Arch :

mixxx.png

Au final, quelle install ai-je adoptée ?

Compme je l'ai précédemmetn dit, mon Arch est sous l'architecture 32 bits, en i86. Le serveur graphique, sur lequel mon choix s'est porté (depuis longtemps d'ailleurs) est LXDE. En outre, j'ai modifié le multiboot de ma machine : c'était le Grub d'AVLinux qui pilotait l'ensemble ; c'est désormais celui d'Arch qui s'occupe de lancer la machine (en utilisant grub-bios). J'ai sur Arch un noyau lowlatency et un noyau realtime.

vsthost_electrostudio_archlinux.png

L'interface LXDE/openbox est un peu moins jolie qu'avec gnome/gdm :

CAM_Archlinux.png

effects_archlinux.png

Shoutcast avec ripper & vlc en lecture :

ripper_shoutcast_archlinux.png

L'imprimante HP Deskjet-1000 installée :

HP_Device_Manager_Archlinux.png

Archlinux pour l'électronique

La distrib est plutôt, elle aussi, très complète en matière de softs électroniques. La preuve :

Archlinux_Studio_Electronique.png

Astuce : installer une imprimante HP Deskjet 1000

J'ai un peu galéré pour faire fonctionner mon imprimante HP. Une fois, elle marchait, l'autre fois, elle ne répondait pas. Bref, je vous livre le résumé de la manip qui a globalement payé.

Commencez par installer les paquets cups et hplip. lancer le service cupsd : systemctl enable cupsd && systemctl start cupsd

N'oubliez pas d'ajouter votre user au groupes lp et lpadmin :

# gpasswd -a votre_user lp
# gpasswd -a votre_user lpadmin

Si lpadmin n'existe pas, créez-le :

# groupadd lpadmin

Et recommencez la manip.

Installez ensuite l'imprimante en user via une console ou par l'utilitaire graphique hp-device manager (/menu/accessoires). Le fichier ppd nécessaire au bon fonctionnement de l'imprimante peut être récupéré là (si wine est installé) : /home/votre_user/.wine/windows/system32/spool/drivers/w32x86/3/HP_Deskjet_1000_J110_series.ppd

Vous pouvez aussi passer par l'utilitaire hp-doctor qui vous aidera à configurer l'imprimante.

Plus d'infos ici : https://wiki.archlinux.org/index.php/CUPS

Installer une Arduino

Comme vous l'avez vu juste au-dessus, on peut faire causer Arduino  sur Archlinux.

arduino_archlinux.png

Conclusion

Archlinux est une chouette distribution. Mais, je le répète, il est préférable d'installer (d'après ma seule expérience) son noyau rt selon la méthode traditionnelle (make mrproper, make menuconfig,  make, make modules_install, mkinitcpio). Enfin, après une longue période de comparaison entre distributions, Gentoo l'emporte tout de même car elle crashe beaucoup plus rarement en realtime. Enfin, Gentoo est plus modulable à mon goût qu'Arch,  grâce à l'usage des USEFLAGS. reste que Gentoo comme Arch utilisent les paquets les plus récents qui peuvent à l'occasion poser souci. J'ai rencontré ce type de problème avec Rosegarden et Ardour, les deux softs les plus utilisés en MAO sur Linux... Si vous ne souhaitez pas être confronté à cet inconvénient, alors, préférez AVLinux. 

Liens des posts qui complètent celui-là

L'incontournable : https://wiki.archlinux.org/index.php/Beginners%27_Guide

Installer Archlinux : s'il y a les wiki officiels, il y a aussi celui-là, très bien fait : http://www.mumbly58.fr/archlinux-pour-les-nuls/

Config MAO : http://www.bruynooghe.fr/post/2012/03/16/Faire-de-la-MAO-sous-Gentoo

Dssi-Vst : http://www.bruynooghe.fr/post/2012/11/18/Quelques-super-VSTi-gratuits-sous-Linux

Studio opensource : http://www.bruynooghe.fr/post/2011/09/29/MAO-sous-Linux%2C-mon-studio

Le nkitool de Christian Schoenebeck : http://www.linuxsampler.org/nkitool/