Le nécessaire d'entretien

Le nécessaire d'entretien se compose d'abord d'un démagnetiseur (l'espèce de style au bec rouge) indispensable pour les têtes de lecture. Pour démagnétiser les têtes, ne mettez surtout pas l'echoplex en marche. Pour être sûr, débranchez la prise de la machine du secteur.  En prime, il est bon d'avoir un appareil de mesure du magnétisme (le compteur sur la photo), mais ce type d'appareil n'est pas facile à trouver et, à vrai dire, on peut assez bien s'en passer.

demagnetiser_bpier.jpgUn petit set de cure-dents, qu'on trouve dans n'importe quel grande surface, est également indispensable pour nettoyer les différents axes métalliques du mécanisme d'entraînement de la bande.

cure_dents_bpier.jpg

Autres matériels indispensables : deux produits en bombe, le premier pour nettoyer sans les détériorer les galets d'entraînement en caoutchouc, l'autre sert à entretenir les têtes de lecture. Voilà ceux que j'utilise (photos ci dessous). Eviter à tout prix d'utiliser des cotons tiges, des  fibres pouvant se loger dans les têtes de lecture. Utiliser  de préférence une peau de chamois, voire les cure-dents en faisant attention à ne pas rayer les têtes avec leur tige métallique.

produits_entretien_bpier_echoplex.jpg

Les consommables

Il faut toujours avoir une cartouche de bande magnétique en parfait état.

=> Premier plan, qui durera ce que ça durera : comme me le signale Westfinga dans les commentaires qui accompagnent ce post : on peut acheter une cartouche Fulltone, compatible, sur le site de Thomann en Allemagne. Ces Germains sont géniaux, car il faut signaler que Fulltone réserve la vente de ses cartouches... aux seuls possesseurs de son propre écho à bande : le TTE, une très bonne machine d'ailleurs. Fulltone précise d'ailleurs sur son site les raisons de cette restriction. Pour résumer, c'est qu'il n'y a plus de fabricants de bandes magnétiques.

En outre, j'ajoute que les cartouches d'Echoplex commencent vraiment à se faire rares, surtout depuis que le site de Mike Battle, le créateur de l'Echoplex, a disparu. Car Mike Battle en fabriquait de son vivant (image ci-dessous). Du coup, les cartouches étaient équipées de bandes neuves.

cartridge_battle_bpier.jpg

Pour autant, j'hésiterais à acheter une cartouche Fulltone. Motif de ma méfiance : il est indiqué sur la cartouche "loaded with mastering quality tape" (photo ci-dessous). Je comprends, en conséquence, que la bande est une mastering tape, ce qui ne va pas bien en principe : car il faut de la bande destinée au broadcast, lubrifiée. En fait, la bande mastering est abrasive et elle attaque les têtes de lecture de l'écho à bande. Il faut normalement l'éviter. Reste que la cartouche Fulltone a un intérêt : son boîtier. Car ses roulements à billes devraient en principe rendre la cartouche silencieuse quand la bande défile  :

cartridge_Fulltone.JPG

 

Note du 21 septembre : s'il est désormais difficile de trouver des cartridge ETC-1 car Fulltone les réserve exclusivement aux possesseurs de son tape tape echo, sur présentation du numéro de série de leur machine.

Note du 26 octobre : le site GAK en Angleterre vend toujours des cartridge ETC-1. J'ai mis la main sur l'une d'entre elles. Premiers constats : un, son boîtier est parfait pour l'Echoplex ; deux, elle embarque effectivement une bande de type mastering.  Je ferai un retour prochainement.

De plus, les cartouches Echoplex et, même, les boîtiers vides de bande valent désormais excessivement cher, même sur ebay.

=> Une solution  alternative consiste donc à acheter un cartridge chez Orbit  Electronix. C'est actuellement ce qu'il y a de mieux, en sachant toutefois qu'ils chargent leur cartouche avec de la bande de mastering, expliquant sur leur site que les têtes de tape echo ne craignent rien avec ce type de bande. Dans le doute, mieux vaut, si vous leur acheter une cartouche, changer aussitôt la bande.

=> Le plan DIY : à défaut d'acheter une cartridge neuve, on peut toujours remplacer la bande usée de sa propre cartouche. Et, comme on vient de le dire, il faut que la bande de remplacement soit lubrifiée. Or, peu d'infos existent sur le net concernant ce type de bande très particulier. Aux Etats-Unis, quelques magasins en ligne vendent bien de la Dynamax lubricated. La bobine, qui valait 90$ en 2009, coûtait 127$ hors frais de port en 2011. Si l'on veut payer moins cher, il faut, du coup, se tourner vers les sites d'annonces européens, ainsi qu'Ebay. Sachez, en outre, que la fabrication de bandes magnétiques a pris fin depuis longtemps.

Quelles bandes choisir ?

La meilleure bande que l'on puisse trouver est la plus rare : c'est une bande 8 pistes lubrifiée Sound Loop (donc parfaite pour les loops de nos chers tape echo), d'une largeur de 1/4 de pouces, standard. BASF en produisait. j'en ai trouvé plusieurs boîtes, toutes neuves et scellées. C'est exceptionnel. Je ne croyais pas pouvoir en trouver un jour et je n'en avais jamais vu avant. Voilà l'une d'elles :

BASF_sound_loop_bpier.JPG

BASF_sound_loop_bpier_1.JPG

EDIT DU 11 AVRIL 2011 : grâce à jiloo (voir commentaires), j'ai pu acquérir quatre nouvelles bandes Soundloop encore dans leur emballage scellé. Lui en a gardé six. Ce type de plan permet de limiter les frais et garantit de mettre la main sur de la bonne bande lubrifiée. Qui se fait très rare de nos jours.

L'autre excellente bande que l'on peut trouver de ce côté de l'Atlantique est, elle, beaucoup moins rare : c'est la BASF LGR50 Broadcast 1/4 de pouce. Elle n'est toutefois plus si facile à trouver. Il faut chercher, ne pas désespérer. Car, lorsqu'on en trouve, elle vaut (pour le moment) beaucoup moins cher que la Dynamax, pour un résultat équivalent. J'ai trouvé sur Ebay en Suisse deux grosses bobines de LGR50. L'une des deux :

BASF_LGR50_bpier.JPG

Sa taille comparée à une bande classique, ici une Quantegy 478 :

lgr50_quantegy_478_bpier.jpg

Note : j'ai également mis la main sur quatre LGR50 de taille plus petite, de 1181 pieds (360 mètres), achetées pas bien cher en Belgique.

Il est, de plus, indispensable d'avoir de côté une courroie d'entraînement (photo). On peut en trouver sur Ebay US à prix intéressant.

courroie_echoplex_bpier.jpg

Un set de lampes d'avance n'est pas inutile, si votre Echoplex est à tubes. Ces lampes ne sont pas des modèles fréquents : deux 6EU7 et une 6C4. Autant en avoir quelques-unes de côté. Les 6EU7 étaient utilisées par Gibson dans ses préamplis guitare des années 50/60.

tubes_echoplex_bpier.jpg

tubes_RCA_Sovtek.jpg

Pour ma part, j'ai poussé le vice un peu loin, puisque j'ai aussi (avec le temps) fini par mettre la main sur un moteur d'entraînement original d'Echoplex, qui n'avait jamais servi, auprès d'un vendeur américain. Surtout, il fonctionne en 220V (photo). C'était il y a quelques années. Ce type de moteur est introuvable. Je l'ai donc acheté au cas où l'actuel venait à rendre l'âme. Maintenant, sachez que l'on trouve aux Etats-Unis des moteurs en 110V neufs, de bien meilleur qualité, puisque moins bruyant notamment.

moteur_220V_bpier_echoplex.jpg

moteur_220V_bpier_echoplex-1.jpg

Le problème du moteur qui ne tourne plus ou de plus en plus mal

C'est une classique de l'Echoplex : il arrive, compte-tenu de leur âge, que les Echoplex toussent au démarrage, entendez que la bande ne tourne plus car le moteur n'entraîne plus rien. Sur la plupart des forum américains, une hypothèse est avancée : les roulements à billes de l'axe du moteur se grippent, voire finissent par coincer en raison de la présence d'une huile qui, étant très vieille, durcit et bloque les roulements. Les uns et les autres proposent donc de retirer le moteur et de passer quelques gouttes d'une sorte de WD40 à chaque extrêmité de l'axe. Effectivement, ça fonctionne, mais ça ne suffit pas. Car si l'axe ne tourne plus, c'est aussi et surtout à cause du galet d'entraînement de la poulis (image ci-dessous) qui entraîne la bande magnétique. Les logements de son axe se grippent aussi. Il faut retirer ce galet, le nettoyer, puis nettoyer l'axe, ses deux logements, y mettre un peu d'huile et remonter le tout. Sachez que pour atteindre ce galet, il est nécessaire de démonter un tas de pièces, dont le transfo, le moteur, etc.  L'opération étant faite, votre Echoplex repartira pour quelques années de bons et loyaux services, avec en prime un meilleur son et un fonctionnement nettement moins bruyant, vraiment discret. Que des avantages.

galet.jpg

Recharger une cartouche soi-même

cartridge_battle_bpier.jpg

Ce n'est pas très compliqué de recharger une cartouche soi-même. Il suffit de couper en biais, à 45°, d'une part la bande usée installée dans la cartouche et d'autre part celle de la bobine.Les relier entre elles, en ne laissant aucun espace, puis les coller l'une contre l'autre en utilisant un adhesif d'une largeur de 1/4 de pouce, prévu à cet effet (la petite bande blanche près des lampes sur la seconde photo ci-dessous). Cette opération effectuée, tirez délicatement sur l'autre partie laissée libre de la bande de la cartouche pour charger la bande neuve reliée à l'autre extrêmité de cette même bande. Faites attention à ne pas vriller la bande en la chargeant. Au bout d'un moment vous verrez apparaître la bande neuve au bout de la main avec laquelle vous videz la bande usagée. Détachez à ce moment-là cette bande usagée que vous mettrez à la poubelle, puis reliez les deux parties de la bande neuve désormais chargée dans la cartouche, en laissant dépasser à l'extérieur une boucle d'une quinzaine de centimètres de bande. Je n'ai pas pris de photos de cette opération que j'ai faite il y a bien longtemps et je n'ai pas vraiment l'intention de démonter mes cartouches, sous peine d'abimer mes bandes, pour reproduire ici les différentes étapes de l'opération. Je ne posterai donc que le résultat final, montrant la longueur de boucle qui doit rester à l'extérieur de la cartouche.

longueur_boucle_bpier_echoplex.JPG

bande_adhesive_bpier_echoplex.jpg

Les têtes magnétiques

Les têtes de lecture, d'effacement et d'écriture utilisées sur l'Echoplex (notamment l'EP-3) sont de la marque américaine Nortronics. Les trois modèles utilisés sont :

  • A1HC44R-R  - 6183
  • A1HC47R-R  - 6179
  • G1HY2K-R  - 7456.

Sur le mien, ce sont également des Nortronics, mais les modèles sont différents : deux C432360 et une C674760.

Il était encore possible au moment de la rédaction de ce post d'acheter des sets de têtes originales pour Echoplex. Joe Dundovic, le fondateur de Nortronics, avait hérité des anciens stocks de son entreprise lors de son départ à la retraite. Il avait un site, désormais fermé : magneticheadcompany où on pouvait se procurer des sets de têtes neuves à un prix raisonnable. J'avais eu Joe au téléphone à ce sujet et j'avais hésité à lui en acheter, juste pour avoir un set d'avance. Avec le recul, je le regrette. Joe est décédé en 2014 à l'âge de 92 ans. Je ne sais pas ce que ses héritiers ont fait du stock qu'il possédait. Quelques infos sur lui peuvent être trouvées ici : http://www.jrfmagnetics.com/index.html?JRF_mainframe=/JRF_nortronics.html

 

Les schémas électroniques

 

Pour l'entretien, je mets à la disposition de ceux que cela intéresse les schémas des différents Echoplex. Il vous suffira de les télécharger. Ils sont au format pdf. Pour l'EP2 et l'EP3, différents schémas sont proposés, en fonction des numéros de série.

Echoplex EP1 :

echoplex-ep1-5000-schematic.pdf

Echoplex EP2 :

echoplex-ep2-1549-2749-schematic.pdf

echoplex-ep2-2750-5499-schematic.pdf

echoplex-ep2-5500-5938-schematic.pdf

echoplex-ep2-5939-9067-schematic.pdf

Echoplex EP3 :

echoplex-ep3-9068-9450-schematic.pdf

echoplex-ep3-9451-12960-schematic.pdf

echoplex-ep3-12961-28591-schematic.pdf

Echoplex EP4 :

echoplex-ep4-schematic.pdf

Le Service manual des Echoplex

Enfin, un document technique très utile pour l'étalonnage, etc. : echoplex_manual.zip

Et la doc sur les têtes Nortronics : NORTRONICS_GUIDE.pdf

JPetits veinards ! J'ai vraiment mis ici un maximum d'informations utiles sur les Plex et leur entretien. Difficile de faire plus complet.